IMG_2642-1

 

La clarté s'était posée

Dans la forêt épuisée

Elle dessinait une croix

Sur l'écorce des troncs droits

 

Eblouie par son mystère

Descendu sur notre terre

Je fixais le sceau du roi

Et mon coeur n'avait plus froid

 

Coulait alors une larme

Je succombais à son charme

Dans la chaleur de la foi

Je l'observais dans ce bois

 

Il s'élevait ainsi, l'arbre

S'isolant sur fond de marbre

Il magnifiait l'Eternel

Au sein d'un lien passionnel

 

Maryse Mauroy

Tous droits réservés le 05 12 2013